QUI SOMMES-NOUS?       THÈMES        LIENS        PLAN DU SITE      CONTACTEZ-NOUS

LA PLACE DE LA RELIGION À L'ÉCOLE.

Nous aimerions bien savoir ce que vous pensez de la place de la religion à l'école. N'hésitez pas à lire nos commentaires et à nous faire parvenir votre opinion.

Saviez-vous que le Gouvernement a décidé  que dès septembre 2008, il n'y aurait plus de cours d'enseignement moral et religieux catholique ou protestant à l'école primaire, mais un cours d'éthique et de culture religieuse? Pourtant la majorité des parents et des élèves auraient voulu conserver ce droit à ces matières.

Si vous désirez  conserver votre droit, il est toujours possible d’écrire votre opinion dans les journaux, écrire à votre débuté ou vous joindre à un organisme qui veut protéger le droit des parents quant au choix de l’enseignement que leurs enfants reçevront. Il existe un organisme tel que la "Coalition pour la liberté en éducation" qui offre de l’information et même une pétition en ligne. Voyer leur site à cette adresse : http://www.coalition-cle.org/

 

 

Pour les plus curieux, il est intéressant de lire un Mémoire présenté à la Commission Taylor-Bouchard traitant sur le sujet:

http://www.accommodements.qc.ca/documentation/memoires/Quebec-d/doyon-linda03-0033-pe-00.pdf

 

Voici maintenant ce que les élèves de 6e année, de l'école Grandes-Marées à Cap-Rouge, pensent de la disparition du cours d'enseignent religieux dans les écoles primaires.

 

Pourquoi enlever l'enseignement religieux? Ce serait enlever des valeurs aux générations futures.  Nous croyons que cette matière est très importante pour nos jeunes. Croire en la bonté, la générosité, la résurrection... il ne faut pas enlever cela!   Stéphanie Fortier-Dumais, Sophie Côté et Julie Laflamme.

Madame ou monsieur, nous trouvons important l'enseignement religieux dans les écoles. Peut-être que nos parents sont croyants mais pas pratiquants. Ils ne trouveront probablement pas le temps de nous enseigner cette matière. Les moments passés en religion nous ont donné de l'espérance en pensant à tout ce que Jésus a fait. Si nous ne suivrions plus ces cours, pour certaines personnes, Jésus disparaîtrait de leur coeur. Cette matière pousse des gens à faire le bien et à mieux connaître Jésus. Cela les amènent à suivre son chemin.  Vous avez eu la chance de suivre ce cours donc pourquoi les enlever à vos enfants? Caroline , Véronique, Sarah-Catherine.

J'espère qu'il y aura encore et toujours de l'enseignement religieux. Si on le supprime, il n'y aura plus d'espoir et d'espérance car la plupart des familles québécoises ne sont pas pratiquantes. Les périodes d'enseignement religieux sont les seules où on peut se détendre et s'instruire à la fois. Quand on sort de ces cours, c'est comme si on avait fait le plein de courage dans notre coeur. Avec mon professeur, on fait des "oui d'amour" (des bonnes actions pour Dieu) et c'est avec ceux-ci que tout le monde deviendra plus beau. Par nos prières avec la classe, mes voeux les plus chers de paix dans ma famille se sont réalisés. S'il vous plaît, ne supprimez pas les cours qui nous font le plus de bien! Alexandra Houle

Nous sommes tristes et inquiètes à l'idée de perdre les cours d'enseignement religieux. Notre professeur sait faire des projets intéressants tout en parlant de Dieu et en racontant l'histoire de Jésus. Parler de Dieu nous fait réfléchir et cela nous réconcilie avec nous-mêmes! Nos parents sont moins bien placés pour nous enseigner la religion; ils ont déjà beaucoup de choses à nous apprendre sur la vie et ils ont moins d'expérience que les professeurs de religion. De plus, nous manquons de temps entre l'école, les devoirs et les leçons pour aller à l'église ou à un cours de catéchisme. Nous y allons pour les fêtes exceptionnelles et seulement 5 ou 6 fois par année! Si nous n'avons plus du tout accès à la religion, très vite les chrétiens n'auront plus la foi et nos enfants ne connaîtront même pas Dieu et son fils Jésus. En compagnie d'un professeur de religion, il est plus facile de s'exprimer et nous "vider le coeur". Sans lui, nous aurions de la difficulté à croire en Dieu le Père et l'espérance mourrait à petit feu. Merci d'avoir pris conscience de notre lettre. Nous espérons que vous prendrez la bonne décision. Sincèrement, Stéphanie Hamel et Julie Lemay-Tremblay.

Nous ne voulons pas que la religion disparaisse des écoles parce que nos enfants n'auront pas la chance de la connaître. Et Jésus est important dans nos vies car il nous aide à surmonter toutes nos épreuves. Jésus est la seule personne qui nous aide et qui demande aucun service, aucune faveur en retour. C'est lui qui  pousse les personnes à se mettre au service des autres. Son coeur est ouvert à tous ceux qui veulent s'y confier. Pour finir, la religion est importante dans la vie de tous les chrétiens et chrétiennes du monde entier. Nicolas Poisson et Benjamin Lille.

Bonjour, nous sommes deux filles de douze ans et nous aimerions vous faire part de notre opinion au sujet de l'enseignement religieux dans les écoles. Tout d'abord, nous voudrions vous dire à quel point nous adorons aller à nos cours de religion. Nous trouvons que cela nous détend et nous fait parler de notre famille et de nos problèmes. C'est extrêmement sécurisant de savoir que nous ne sommes pas seuls avec ceux-ci. Nos parents ne parlent pas souvent de religion à la maison alors c'est intéressant d'en faire à l'école. Nous avons développé une grande confiance en nous et lors des cours nous pouvons bien nous exprimer et donner nos opinions. De plus, s'il n'y a plus de cours de religion à l'école, tous ces professeurs perdront leur emploi. Nous espérons vous avoir convaincu et que vous prendrez la bonne décision. Sophie Derguy et Laurence Simard-Poirier.

Nous trouvons que l'enseignement religieux est une partie de notre culture, que tout le monde devrait léguer cette partie de notre patrimoine de génération en génération. Sérieusement, nous ne serions pas capables d'enseigner à nos enfants ce que nous connaissons à peine. De plus, il y a de moins en moins de jeunes prêtres. Deuxièmement, durant la décennie à venir, plusieurs prêtres laisseront leur vie. Donc l'avenir de la religion chrétienne est en péril... Étienne Mathieu, Hubert Côté.

Nous sommes mécontentes à l'idée de perdre l'enseignement religieux à l'école car nous aimons ces cours. C'est un moment où nous pouvons  nous calmer et nous recueillir avec Dieu. Nous aimons aussi les activités en équipe et aussi nous aimons lire dans le livre pour nous renseigner sur Jésus et les étapes de sa vie. Nous trouvons injuste de priver les civilisations futures des cours d'enseignement religieux car ceux-ci nous aident à faire évoluer notre croyance et à mieux se comprendre. Il y a aussi des invités spéciaux avec qui nous avons partagé notre bonheur et notre joie en Dieu. C'est aussi le temps pour  se parler de ce qu'on ressent et c'est vous les adultes qui dites:"Parler c'est grandir", alors pensez-y!  Peut-être que vous avez passé l'âge d'avoir des cours d'enseignement religieux, cependant, vous aussi vous avez eu la chance d'avoir ces cours lorsque vous étiez jeunes, alors laissez-nous la chance d'en avoir encore longtemps! Alexandra Côté Lavoie, Annie-Pierre Fortier, Chloé Corneau, Geneviève Marquis, Ann-Isabel Clermont-Drolet.

Chers adultes, je suis en 6e année et j'ai douze ans. Je suis la 4e d'une famille de cinq et nous avons toujours été en harmonie avec Dieu. Malheureusement, ma mère n'a pas le temps pour nous enseigner l'enseignement religieux. Bientôt vous enlèverez complètement ce cours de religion, après, vous détruirez les paroisses, ensuite les églises et vous finirez par bannir les chrétiens. Dieu est toujours là pour nous guider et doit continuer. Sans lui, une partie de moi ne sera plus là. Je vais mourir d'un côté et continuer de vivre mais sans enthousiasme. Vous devez faire enseigner la religion. En plus, dans ce cours, je peux vraiment m'exprimer librement et Dieu me comprend. Je vous remercie d'avoir lu ma lettre. Ève Marie.

Moi je pense que sans la religion nous ne pourrions pas parler et agir comme Jésus. Nous serions tous en colère un contre l'autre. Vous en pouvez pas vous imaginer tout ce que nous avons appris dans notre cours d'enseignement religieux. La religion est super intéressante. Pierre-Jacob Gagnon

Chers adultes, je suis en 6e année et je suis en désaccord avec votre projet d'enlever l'enseignement religieux des écoles. Les enfants ont le droit de connaître notre religion. L'enseignement religieux est important. Si vous l'enlevez des écoles, les parents des enfants n'auront peut-être pas le temps de leur enseigner et le catéchisme ainsi que la paix dans le monde seront en voix de disparition. La religion apporte la détente et le repos. Tous les jeunes en ont besoin. Martine Desrochers.

Chers personnes qui n'aiment pas l'enseignement religieux, je pense que vous ne devriez pas être contre ça. Je vous vous donner plusieurs raisons. Premièrement, l'enseignement religieux nous permet de se parler et de pouvoir prier pour que Dieu nous aide dans notre vie personnelle. On se sent plus libre et on est souvent plus  heureux. Deuxièmement, l'enseignement religieux nous permet de se libérer le coeur, d'être en équipe aussi. La religion est très importante pour nous tous car elle nous permet de connaître encore mieux Dieu. Francis Poisson Gagnon.

A qui de droit, nous voudrions vous donner notre opinion sur la perte de l'enseignement religieux dans les écoles. Nous sommes inquiètes à ce sujet car nous trouvons l'enseignement de la religion important.  Jésus est à la base de la vie et nous savons qu'il nous aime et que nous pouvons toujours le prier. Nous croyons que vous n'avez jamais vu un cours de cette matière car si vous y porteriez attention, vous verriez que dans ce cours, nous pouvons donner notre opinion librement sur la vie et nous apprenons en s'amusant. C'est aussi pour nous un moment de recueil et de détente. Merci de votre compréhension et nous espérons que notre opinion changera la vôtre. Marie-Julie, Alexandrine, Annie-Claude et Anne-Julie.

Bonjour chers adultes, je vous écris pour vous faire part de mon opinion envers la situation suivante: la diminution des cours d'enseignement religieux dans les écoles... Pourquoi???  Pourquoi??? Je crois que l'enseignement religieux est extrêmement important... cet enseignement nous donne la paix ainsi que la joie de vivre. De plus, il nous permet de croire en un Dieu et je pense que tous le monde à besoin de  croire en quelqu'un... Bref, vous n'avez pas le droit de faire ça, c'est trop facile et cruel. C'est comme enlever une sucette à un enfant... ne faites pas cette erreur!  Hugo Desrosiers.

Bonjour, je trouve que la religion devrait continuer. Maintenant les parents n'ont plus vraiment du temps à nous consacrer, à nous apprendre notre religion. Si ce n'est pas à l'école, qui le fera? De plus, que feront ces enseignants de religion s' il n'y en a plus? Si vous arrêtez l'enseignement de la religion, elle risque de disparaître. Pour plusieurs, leur croyance en Dieu croît à chaque cours, à chaque activité. J'espère que vous changerez d'avis.  David Gilbert.

Je suis en 6e année et je pense que si l'enseignement religieux arrête dans les écoles, plusieurs enfants n'auront plus de catéchèse car leurs parents ne prendront pas la relève. La croyance des gens baissera donc beaucoup. Les chrétiens des  écoles auront donc de la difficulté. Leur espérance aussi. Et c'est quelque chose d'important: c'est elle qui nous pousse à agir comme il faut. Je suis donc en désaccord avec  ce projet. Merci d'avoir lu ma lettre. En espérant que cela changera quelque chose.  Émmanuelle Renauld

Chers désireux d'abolir l'enseignement religieux, nous ne sommes pas d'accord avec votre décision d'éliminer l'éducation religieuse. Voici nos  témoignages qui devraient changer votre idée: L'enseignement religieux est une partie de nous. Souvent elle nous insuffle du courage. Je me réjouis d'en avoir et j'aimerais en avoir plus souvent. Hubert. Moi, au début de l'année, je n'appréciais pas l'enseignement religieux car par les années passées, je n'étais pas motivé. Cette année, j'ai eu l'occasion de m'exprimer sur mes croyances et de poser des questions sur notre religion et sur les autres religions. L'enseignement religieux rend heureux!  Jean-Thomas. Pour moi, l'enseignement religieux me donne de l'espérance et me change de autres matières plates. Mon professeure est bonne et s'il n'y a plus de religion, elle va perdre son travail. L'enseignement religieux, c'est cool!

Nous sommes  un peu inquiet car si l'école n'enseigne plus la religion à nos enfants, nous serons  obligé de le faire nous-même. Pierre-Luc et Catherine M.-D. 

À qui de droit, j'ai entendu qu'il se peut qu'il n'y ait plus d'enseignement religieux et je voulais vous dire mon point de vue. Je pense que nous devrions avoir plus de périodes de pastorale et une période par huit jours d'enseignement religieux. Je pense que nous apprenons plus en pastorale. J'espère que vous êtes d'accord avec moi. Damien Thibodeau.

Moi, je pense qu'il devrait y avoir une période d'enseignement religieux et une période de pastorale par ce que l'enseignement religieux nous apprend la vie de Jésus et la pastorale nous apprend les valeurs et la vie avec les autres. J'espère que mes commentaires vont changer les vôtres. Pierre-Olivier.

Cher vous, je ne suis pas d'accord avec notre projet d'enlever l'enseignement religieux dans les écoles parce que je crois que dans la plupart des maisons, on ne parle pas de religion. Alors si personne le fait, nous allons perdre la foi au cours des années. Donc personnes ne se souviendra de notre cher créateur, Dieu. Pensez y bien. Merci de votre compréhension. Julie.

Pourquoi ne voulez-vous pas que la religion reste dans les écoles? Moi, je trouve ça important car c'est un moment de partage. Nous pouvons dire nos sentiments. Et je trouve que c'est une partie de la culture. C'est important de croire en Dieu, en Jésus et en l'Esprit Saint car nous pouvons leur confier nos secrets et ça fait du bien. Pascal M. Martin.

À qui de droit, nous vous écrivons pour une cause qui nous tient à coeur: l'enseignement religieux. Cette année nous avons appris énormément sur la religion. Nous adorons l'enseignement religieux. Nous avons des activités très intéressantes. Ça nous touche et nous peine beaucoup à l'idée de perdre ces cours. Pourquoi? Il ne faut pas oublier que c'est Dieu qui nous a crée et nous donne la vie. Nous ne comprenons pas pourquoi les parents auraient cette charge. Pour terminer, l'enseignement religieux nous purifie l'esprit et nous donne la force. Merci de votre compréhension.  Andréanne Bhérer, Camille Morin.

Bonjour, je crois qu'on devrait pas cesser de donner des cours d'enseignement religieux car le Christ est un bon Dieu et il  ne faudrait pas l'oublier. Merci. Michel.

Chers adultes, je suis content que vous ayez pensé à enlever les cours d'enseignement religieux car ne n'est pas nécessaire. Vous devriez plutôt les remplacer par des cours d'éducation physique. Mais, pour savoir que ça existe, il pourrait y avoir un cours d'enseignement religieux par mois. Alexandre Brodeur. 

Chères personnes qui ne veulent pas l'enseignement religieux à l'école, je ne suis pas d'accord avec vous car Dieu a donné son Fils pour vous et vous ne voulez pas que les futurs étudiants apprennent l'enseignement religieux. J'aime l'enseignement religieux car c'est un moment où l'on réfléchit moins que dans les autres cours. Moi, j'ai foi en Dieu et je ne veux pas perdre la foi. Justin Vu Huy Phong

Je voudrais que la religion catholique n'arrête pas car c'est un temps qu'on prend pour discuter. Aussi, ça sert à exprimer la valeur de Dieu que nous avons pour lui. Mais pour moi, c'est aussi pour se calmer car quand on prie, c'est rare qu'on est stressé. Vincent G.G.

Voici ce que des élèves de 3e année de l'école Bonne-Entente à Sainte-Foy, pensent de la place de l'enseignement religieux catholique à l'école :

" J'aime l'enseignement religieux parce qu'on apprend des choses sur Jésus. Je comprends très bien car j'aime ce cours et j'aime Dieu. Je ne veux pas que ça parte de l'école. J'aime beaucoup l'enseignement religieux car notre professeur nous enseigne très très très bien. "

" J'aime l'enseignement religieux. J'aimerais que l'enseignement religieux reste à l'école pour apprendre l'histoire de Jésus. Je voudrais apprendre le chemin de Dieu. "

" J'aime apprendre des choses sur Jésus et apprendre des histoires de la Bible, c'est ce que je préfère. Je ne veux pas qu'on enlève l'enseignement religieux, je suis très contente que cela existe. "

" J'aime l'enseignement religieux parce que je sens la paix en moi, je ne pense pas à mes malheurs et mes problèmes".

" J'aime l'enseignement religieux car on apprend à connaître Jésus et on apprend à s'aimer les uns les autres. Je ne veux pas qu'on enlève l'enseignement religieux des écoles. "

" J'aime l'enseignement religieux parce que nous pouvons parler de Dieu et certains d'entre nous ne peuvent pas aller à l'église. Ça nous permet de connaître Dieu encore mieux qu'avant. Je ne voudrais pas que la commission scolaire enlève l'enseignement religieux de l'école. "

" J'aime l'enseignement religieux parce qu'on parle de Jésus et je trouve ça important la paix, l'harmonie. J'aime aussi ça car Dieu, il nous pardonne, il nous aime et ça on le sait. Si ça sort de l'école, je vais pleurer. J'espère que Jésus vous donnera son amour. "

" J'aime l'enseignement religieux, je ne veux pas qu'on l'enlève des écoles. Ce que je n'aime pas, c'est quand les cours sont finis. "

Voici ce que des élèves de 4e et 5e année de l'école Bonne-Entente pensent de la place de l'enseignement religieux catholique à l'école.

" Nous sommes trois élèves de 4e et 5e année et nous désirons avoir encore des cours d'enseignement religieux. Voici quelques raisons : - On apprend la vie de Jésus de sa naissance à sa résurrection. - On pense à Dieu et on prie. - On apprend à se respecter entre élèves et adultes. - L'enseignement religieux nous rappelle que nous sommes gâtés et qu'on doit penser aux pauvres.  - On comprend qu'on doit être heureux puisque nous ne manquons de rien et que la vie est le plus beau cadeau de Dieu. Nous espérons donc que nous continuerons de recevoir l'enseignement religieux et que notre partage aidera à maintenir cette matière à l'école primaire. "

" Je voudrais que l'enseignement religieux reste dans les écoles parce que je trouve que c'est important pour apprendre la vie de Jésus et des apôtres. Je trouve que c'est un apprentissage important pour la vie. "

" J'aimerais que l'enseignement religieux demeure dans les écoles parce que j'aime prier Jésus et j'aime qu'on en parle. "

Voici ce que des élèves de 3e, 5e et 6e année inscrits en enseignement religieux protestant à l'école Étincelle à l'Ancienne-Lorette et St-Mathieu à Sainte-Foy,  pensent de la place de l'enseignement religieux à l'école.

" Bonjour! J'aimerais que les cours d'enseignement religieux protestant restent dans les écoles, parce que c'est agréable. Je trouve ça bien parce qu'on bricole et on parle du Seigneur Jésus et je trouve que cela est correct. Cette année on a étudié l'histoire de David et celle de Jésus. On a aussi parlé des grandes religions du monde. Merci de laisser les cours d'enseignement religieux protestant dans les écoles. " 

"Je désire que l'an prochain il y ait de l'enseignement religieux protestant car j'aime en apprendre sur la Bible. Je pense que c'est un privilège de pouvoir en apprendre plus sur Dieu. Je suis contente d'avoir connu d'autres religions et d'avoir approfondi la vie de Jésus."

"Je suis contente d'avoir ces cours, c'est agréable et intéressant. J'aime lire la bible et discuter de cela."

Commentaire d'un adulte

UN CRI DU COEUR

Qui leur dira, qui est écoutera?

Entre les mathématiques, le français et l'anglais, qui écoutera leurs rêves, leurs souffrances, leurs projets? L'hygiène mental est nécessaire pour grandir, pour avancer. Entre les devoirs et les leçons, les bains et les parties de hockey, qui prendra le temps de les écouter? Il reste peu de temps pour les parents! Comme disais une élève de 6e année: "Ne nous enlevez pas les cours qui nous font le plus de bien!" Pourquoi du bien? Parce qu'on les encourage, on les écoute. Dans les cours de moral et de religion, il y a l'espace pour faire grandir l'enfant, structurer leur identité, bâtir un référentiel moral, l'espace pour l'écouter, lui apprendre à s'exprimer, à défendre ses idées, à écouter celles des autres et à faire des choix moraux importants.

Un petit de six ans qui me parle de son inquiétude face à sa famille d'accueil qui selon lui, va bientôt mourir tout comme ses propres parents, car ils sont vieux. Un jeune de dix ans qui raconte   comment le père de son ami s'est suicidé avec une balle dans la tête. Une fille de onze ans qui parle de son père en boisson avec qui elle a peur de prendre l'auto. Un garçon de onze ans qui  demande de prier pour son ami du même âge atteint de sa cinquième tumeur au cerveau. Une élève de dix ans qui je croise dans le corridor avec son petit chapeau cachant les effets de ses traitements de chimiothérapie, voici la première semaine de septembre. Des demandes de prières pour l'un et l'autre, des partages sur l'alcoolisme, sur le suicide, le pourquoi du terrorisme, de la souffrance, la question de l'existence de Dieu et encore la première semaine de septembre.

Où en parler, quand en parler, sinon dans les cours de moral et d'enseignement religieux? Là, on a un peu de temps, mais malheureusement, on veux encore l'enlever; diminuer ce temps privilégié avec les élèves où on peut parler de la vie, les écouter, les guider. 

Le monde ne tourne pas rond... que l'on vienne pas me demander pourquoi il y a tant de désespérance et de suicides... on ne s'écoute plus, on ne prend plus le temps, on ne se rencontre plus. S'il-vous-plaît n'enlevez pas les cours d'enseignement moral et religieux aux enfants.

 

Retour à la page précédente